Le dernier des templiers

Un film avec Nicolas Cage, ce qui est loin d’être un gage de qualité. Dernièrement, parmi ses films, il n’y a que Kick Ass que j’ai apprécié.

Je m’attendais vraiment à un film, mmh…. Nul. Finalement, ça allait, je lui donnerais la moyenne, pile-poil. Je ne me suis pas ennuyée, je n’ai pas eu l’impression de perdre de mon temps, mais ce n’est pas un film dont je me souviendrai, je pense que déjà le mois prochain, ce sera oublié.

Alors, pourquoi est-ce que j’en parle ? Parce que j’ai envie, c’est tout. Point. Je fais c’que je veux avec mes cheveux, c’est pareil pour mon blog. è_é

L’histoire est assez banale, deux templiers qui ont déserté lors d’une prise de conscience quelque peu tardive de l’atrocité de leurs actes (le massacre pur et simple d’innocents), de passage dans une ville ravagée par la peste (comme toute la région d’ailleurs) se retrouvent obligés de convoyer la sorcière responsable de cette épidémie dans une église, afin qu’un rituel précis puisse être accompli afin d’annuler sa malédiction.

Ce que j’ai bien aimé dans le film, c’est le début, avec la pendaison de « sorcières ». Elle nous plonge directement dans cette atmosphère médiévale comme on l’imagine dans Berserk par exemple, sombre, maudite, aveugle.
On ne comprend cette scène que vers la fin du film, d’ailleurs.

Publicités
Comments
2 Responses to “Le dernier des templiers”
  1. Hina Ichigo dit :

    C’pas un film que je verrais °O° Ou juste si je le vois avec des gens.
    Oui, même si tu as prononcé le mot berserk 8D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :