Le Dragon d’or

Une pièce de Roland Schimmelpfennig, mise en scène par Claudia Stavisky. Création en France.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette pièce, elle m’a marqué, et je pense que je m’en souviendrai longtemps.

Cinq acteurs jouent une multitude de personnages qui se croisent, se quittent, s’ignorent… Sont seuls.
Les différentes scènes qui se croisent sont très bien comprises grâce à une mise en scène sur trois étages, c’était astucieux, et bien fait.

« Un take away asiatique dans une grande ville quelque part en Europe, « Le Dragon d’or ».
Cinq asiatiques travaillent en cuisine, l’un d’entre eux est un jeune chinois rongé par un mal de dent. Il n’a pas de permis de séjour.
Sur un balcon au-dessus du restaurant, un vieil homme a un grand rêve, mais personne pour le réaliser, même pas sa petite-fille.
Non loin de là, une cigale affamée cherche refuge auprès d’une fourmi laborieuse qui ne se contente pas de la faire danser…
Une nouvelle inattendue fait vaciller l’équilibre du jeune couple qui vit dans le grenier aménagé de l’immeuble.  Un étage plus bas, une femme quitte son mari, alors qu’elle ne voulait ne jamais le quitter. L’épicier d’à côté a son petit business lucratif et insoupçonné. Dans la salle du restaurant, une hôtesse de l’air trouve quelque chose dans sa soupe thaï qui a priori n’a rien à y faire… »

Il y a de l’humour, de la tendresse, mais surtout des scènes dures, tristes, et je suis ressortie complètement assommée par le poids de la solitude.

Elle est vraiment un cran au-dessus de ce que j’ai pu voir aux Célestins cette saison, pour la mise en scène, le texte, les acteurs.

Le Dragon d'or

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :