Luisa Miller

Un opéra de Verdi.

Déjà, je ne connaissais pas Verdi. Rien de son opéra, je veux dire. J’ai tout découvert ce soir, avec cet opéra. J’ai pris une claque, comme on dit communément. J’ai été renversée.
Selon Wikipédia, « Luisa Miller est un opéra en trois actes, le quatorzième de Giuseppe Verdi, alors âgé de 36 ans, présenté pour la première fois au Teatro San Carlo de Naples le 8 décembre 1849. Il est considéré comme un tournant dans le style verdien. » Et là, je me dis, RHA, à 36 ans, je n’aurai jamais composé 36 opéra, d’ailleurs, à ma mort (qui je l’espère arrivera longtemps après mes 36 ans), je n’aurai sans doute composé aucun opéra. Zéro. Niet. Le vide absolu.

L’histoire : une jeune fille, Luisa, et un jeune homme, Carlo, sont amoureux. Lorsque Wurm, un autre prétendant de la belle, demande à son père Miller de lui céder sa main, celui refuse en pensant à son bonheur, refusant de la marier contre son gré. Le fourbe dévoile alors que Carlo est en réalité Rofoldo, le fils du Comte Walter. D’ailleurs, ce dernier comptait marier son fils à sa nièce Federica, duchesse d’Ostheim.

Ne pas lire la suite si l’on a envie de découvrir l’œuvre dans toute sa splendeur. Enfin, vous faites bien ce que vous voulez, après tout.

C’est évidemment une situation idéale pour les portes qui claquent et les opérettes, mais pas du tout. Je ne m’y attendais pas, mais pas du tout, mais la fin est d’une tristesse…

Mon passage préféré est le duo entre Luisa et Miller, La tomba è un letto sparso di fiori. Un splendide hommage à l’amour filial. J’ai beaucoup pleuré à partir de ce morceau, et à la fin. Un énorme coup de cœur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :